Derrière la tragédie d’une demande d’asile, se cache la difficulté de raconter son parcours. Se souvenir, témoigner, enquêter, autant d’enjeux à relever pour proposer un récit crédible et espérer voir sa requête aboutir. L’outil le plus adapté reste l’entretien, souvent avec l’aide d’un interprète. De plus cet outil possède un encodage particulier, au-delà de la procédure, il sert à reconstruire la mémoire de l’expérience, comme un témoignage mettant également en avant des questions éthiques, politiques et sociales.

Quels enjeux pour l’intervenant social, et comment préparer les demandeurs d’asile aux entretiens OFPRA et CNDA souvent source de grande angoisse mais pourtant essentiels dans la prise de décision ?

  • Spécificité de l’entretien dans le cadre de la procédure d’asile : encodage, préparation, évaluation, gestion du temps avec l’interprète
  • Entre écriture testimoniale et biographie, les enjeux pour l’usager et l’intervenant social
  • L’entretien OFPRA et CNDA, phase cruciale de la procédure d’asile, comment préparer l’usager

Durée : 2 jours

  • Développer les habilités de l’intervenant en termes de bonne pratique, gestion du temps, recueil de données, et évaluation de celles-ci.
  • Trouver sa place et guider un entretien en évitant ; l’acharnement à savoir qui peut réactualiser certains traumatismes et la sensation de « dépersonnalisation » de l’intervenant par la multiplicité des rôles endossés.
  • Préparer le demandeur d’asile aux entretiens OFPRA et CNDA.
  • Comprendre les enjeux de l‘entretien pour l’usager au-delà de la procédure d’asile ; devoir de mémoire, se reconstruire à travers le témoignage.
  • Savoir se positionner dans un entretien, et connaître les implications pour l’intervenant social face à cette procédure lourde et vitale pour les personnes qui en dépendent.

Intervenant en CADA

FORMATION RÉALISABLE DANS TOUTE LA FRANCE, EN PARTENARIAT AVEC L’IRTS.
Tarif spécial pour les demandeurs d’emploi et autofinancement (étudiants, bénévoles)

JE SUIS INTÉRESSÉ PAR CETTE FORMATION