L’intervenant social peut être amené à manœuvrer dans plusieurs sphères de la vie de l’usager : travail, santé, justice, famille… favorisant un sentiment d’omniprésence et de dépersonnalisation.

De plus, la relation qu’il entretient avec celui-ci s’apparente parfois à la thérapie notamment dans le cadre des entretiens. L’intervenant peut donc être soumis au transfert et au contre transfert, sans être suffisamment armé pour y répondre, ce qui peut avoir des conséquences sur la posture professionnelle.

Travailler sur la distance professionnelle permet d’éviter un sentiment d’isolement et de confusion, source de souffrance et d’épuisement.

FORMATION RÉALISABLE DANS TOUTE LA FRANCE, EN PARTENARIAT AVEC L’IRTS.
Tarif spécial pour les demandeurs d’emploi et autofinancement (étudiants, bénévoles)

JE SUIS INTÉRESSÉ PAR CETTE FORMATION